Nouveau tour de piste pour le Challenge 110km haies !

Le Ministre wallon de l’Agriculture et de la Nature, René COLLIN, a présenté, ce vendredi à Strée, un appel à projets destiné exclusivement au monde agricole. Développé par l’ASBL Natagriwal, il vise à inciter nos agriculteurs à planter davantage de haies dans leur bâti agricole pour bénéficier des avantages de cette structure naturelle.

Le pouvoir des haies

Les récentes inondations nous l’ont encore rappelé, la plantation de haies a l’avantage de limiter l’érosion des sols, notamment en cas de fortes pluies et de coulées boueuses. Mais les haies, éléments importants du maillage écologique et de la biodiversité en général, présentent d’autres atouts non négligeables. Elles peuvent également :

  • produire une matière première renouvelable pour la production de chaleur ou d’électricité ;
  • créer un habitat propice aux pollinisateurs, aux oiseaux et aux autres animaux des plaines agricoles (petit gibier notamment) ;
  • structurer et embellir un paysage rural.

La Wallonie à mi-parcours

Depuis 1995, la Wallonie encourage particuliers et associations à planter des haies via une subvention à la plantation. Dans le cadre du « Réseau Wallonie Nature », le Ministre René COLLIN a modifié, en 2016, cette réglementation pour d’une part, élargir les zones éligibles à la subvention aux zones d’habitat et d’activités économiques, et d’autre part simplifier les conditions d’accès. C’est ainsi que le Challenge « 110 km haies » est né.  Avec un budget de 460.00 euros, le Ministre invite, depuis lors, tout un chacun (particuliers, écoles, associations, entreprises,…) à planter jusqu’à 110 km de haies indigènes endéans les 3 ans. A mi-parcours, 54 km de haies ont été enregistrés ! 

Nouveau coup de pouce 

Ce jeudi, sur proposition du Ministre René COLLIN, une nouvelle amélioration de l’arrêté du Gouvernement relatif à l’aide pour la plantation de haies a été validée, en première lecture, par le Gouvernement wallon. Celui-ci prévoit de majorer la prime (issue de la subvention 110km haies) de 20% pour les personnes qui planteront des haies et qui seront encadrées par des organismes compétents et reconnus dans le cadre de missions spécifiques : l’aménagement de l’habitat naturel en zone agricole, la lutte contre les coulées boueuses ou l’amélioration paysagère.

Ces organismes sont :

  1. VALBIOM pour les projets visant la valorisation énergétique des produits de la plantation, tout en favorisant la biodiversité et la densification du maillage bocager ;
    1. GISER pour les projets visant la protection des sols et la limitation des écoulements, tout en favorisant la biodiversité et la densification du maillage bocager ;
    2. Les Parcs Naturels pour les projets visant l'amélioration des structures paysagères, tout en favorisant la biodiversité ;
    3. NATAGRIWAL pour les projets en zone agricole visant la promotion de l'agro– foresterie, et favorisant la biodiversité et la densification du maillage bocager.

Un second couloir pour le Challenge 110 km haies

L’appel à projets porté par Natagriwal s’adresse aux agriculteurs. Concrètement, les candidats ont jusqu’au 15 août pour transmettre leur projet. Un jury multidisciplinaire se chargera de la sélection de 15 lauréats répartis sur les 5 provinces wallonnes. Ils bénéficieront d’un encadrement technique et administratif de leur projet de plantation, de sa conception jusqu’à la concrétisation.

Infos : www.natagriwal.be

Cette initiative s’inscrit dans le cadre du Réseau Wallonie Nature qui consiste à mettre « La Nature partout et par tous » pour préserver la biodiversité. Elle se veut également un soutien à l’important secteur horticole wallon.

 

Contact : Pierre WILIQUET – 0495/27.34.38 – pierre.wiliquet@gov.wallonie.be